Loading...
You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Linda Schilén interprètent LINUM.

Elle est paysagiste, autrice et artiste, mais également touche-à-tout et entrepreneure, et est notamment passée à la télévision suédoise. En mai, elle et son mari déménagent dans le Södermanland, dans la ferme d’Åsby, marquant ainsi le début d’une nouvelle phase de leur vie. Elle emporte avec elle toutes les connaissances qu’elle a acquises au fil des années en ce qui concerne la maison et le jardin. C’est exactement au croisement entre son ancienne vie en ville et sa nouvelle vie à la campagne que nous avons la chance de la rencontrer.

« On voit que la terre est sèche », dit Linda, « les vers de terre sont loin dans le sol ». Elle gratte avec sa pelle et cherche l’emplacement idéal pour installer les plantes pré-cultivées qu’elle a gardées à l’intérieur jusqu’à présent. La pré-plantation est un moyen de commencer la récolte tôt, dans un pays où la saison de culture est courte. En Suède, le gel peut persister jusqu’en mai et les cultivateurs qui commencent trop tôt peuvent voir leurs plants anéantis par les « saints de glace ». Dans un panier se trouvent des dahlias, une fleur d’été qui a fait fureur sur les réseaux sociaux l’an dernier. Nous sommes particulièrement curieux à leur sujet, et Linda partage certains de ses meilleurs conseils concernant les semaines de croissance les plus précieuses du printemps.

Les dahlias nécessitent un effort relativement limité mais fleurissent vigoureusement. En outre, ils sont disponibles en plusieurs variétés (à floraison simple ou double), qui invitent à la création de bouquets uniques. Pour voir vos dahlias s’épanouir, vous devez garder les éléments suivants à l’esprit :

  1. Lisez les instructions figurant sur le sac afin de savoir quand commencer la pré-culture à l’intérieur. La période de pré-culture varie en fonction de la variété que vous souhaitez cultiver, mais comptez en général 3 à 5 semaines.
  2. Cultivez les dahlias à l’intérieur ou dans une serre froide.
  3. Les escargots aiment beaucoup les dahlias, mais si vous replantez les jeunes pousses à l’extérieur une fois qu’elles auront eu le temps de développer une petite tige, les escargots ne pourront pas manger toute la plante et la fleur pourra s’épanouir en paix.
  4. Le feuillage du dahlia est sensible au froid. Par conséquent, il est essentiel que la période de gel nocturne soit terminée.
  5. S’il y a encore du givre, vous pouvez réutiliser un vieux chiffon ou un drap pour recouvrir à la fois les dahlias et les bulbes. Posez-le sur des piquets au-dessus des plantes. Les plantes continuent à se développer sous leur « tente ».
  6. Déterrez vos bulbes de dahlias à l’automne et stockez-les à l’abri du gel en hiver, afin de pouvoir les replanter l’année suivante. Ils peuvent être utilisés année après année et, tout comme les produits de LINUM, « traverser les générations ».

Vous êtes débutant-e en matière de jardinage ? Dans ce cas, il peut être judicieux de tester une seule méthode de culture à la fois, comme les plantes tubéreuses ou les graines, etc. Vous pouvez ainsi vous perfectionner avec une méthode de culture, puis en essayer une autre, et ainsi de suite. Pré-cultivez vos plants en quantité raisonnable. Il faut que cela reste gérable pour vous. Vous être un jardinier plus expérimenté ? Dans ce cas, les 132 astuces concernant les plantes et le jardinage compilées par Linda dans son dernier livre sont faites pour vous.

3 BONNES IDÉES QUE VOUS POUVEZ FACILEMENT CONCRÉTISER VOUS-MÊME.

Réutilisez du tissu ou de vieilles serviettes de table tombées dans l’oubli et transformez-les en sachets en tissu. Enroulez un ruban pour les fermer et placez une petite étiquette indiquant quelles graines ils renferment. Pourquoi ne pas ajouter un bon conseil pour la personne qui les plantera ? Un sac de graines fait également un très joli cadeau pour une personne qui a la main verte.

Le coussin d’assise PEPPER se lave facilement à 40 degrés et peut donc être utilisé comme support pour les genoux lors du désherbage ou de la plantation. Il peut également être posé sur une chaise de jardin ou un établi, car il n’est pas sensible à la saleté.

Utilisez un joli papier peint, du papier journal ou tout autre type de papier que la nature peut facilement décomposer. Enroulez-le autour d’une canette en aluminium ou d’une bouteille en PET découpé. Il prendra ainsi la forme souhaitée et la conservera longtemps après le retrait de la canette ou de la bouteille. Le papier peut être planté directement dans la terre.