Loading...
You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Krishnaswamy et Lindberg interprètent LINUM.

À l’occasion de la troisième interprétation de ce printemps, nous rencontrons un nouveau duo : la styliste Camilla Krishnaswamy et la photographe Sanna Lindberg. Dans cette collaboration créative, le jeu entre la couleur et la forme est évident. Cependant, il s’agit également d’un type de vision picturale que Camilla a longtemps gardé à l’esprit et qui a enfin eu une chance de voir le jour. Dans cette interview, elle décrit plus en détail ses réflexions concernant cette collaboration et les éléments qui l’inspirent sur le plan artistique.

Dans le cadre de cette interprétation, Camilla a notamment utilisé la collection de linge de table BIANCA, la housse de coussin rayée LUCCA, ainsi que PIRLO en 50 x 50 cm en soie grège. Ses idées sont, entre autres, tirées des anciens « dioramas » dans lesquels un motif de nature morte prend souvent des formes de plus en plus étranges au fur et à mesure que le spectateur l’observe.

Comment vous est venue l’idée de cette interprétation ?

Après une longue période où la tendance consistait à décorer exclusivement avec du blanc, du beige mastic clair et du gris, j’ai senti qu’il était temps que la couleur devienne le point de départ. En matière de décoration d’intérieur, il est facile de choisir le blanc et les tons clairs car ces couleurs permettent toujours d’obtenir un beau résultat, quelle que soit l’heure et la saison. Au contraire, l’utilisation de la couleur, et en particulier de plusieurs couleurs, nécessite une réflexion un peu plus approfondie et peut représenter un défi.
L’idée des cadres dans l’image était en partie esthétique, mais permet également de pousser l’œil à se concentrer sur ce qui se passe au centre de chaque image. Lorsqu’elle a vu cette idée, la photographe Sanna Lindberg a fait le rapprochement avec le travail de Mark Rothko. C’était très gratifiant parce que l’art et les artistes sont évidemment une source d’inspiration pour moi et l’ont toujours été.

Chaises: Gärsnäs.

Comment avez-vous procédé à votre sélection dans la gamme des produits LINUM ?

C’était très amusant de mettre en valeur des produits et des couleurs qui ne sont pas toujours les plus demandés et de les mettre en scène dans des compositions graphiques à la fois ludiques et néanmoins un peu élégantes.

Était-ce simple ou compliqué d’interpréter LINUM ?

C’était simple ! La liberté créative est fantastique ! C’est tellement génial d’avoir une marge de manœuvre pour créer des images qui naissent d’une perspective différente de celle de la publicité (même si l’on fait de la publicité, haha !).
Je travaille à la fois en tant que set designer pour la mode et la publicité, et en tant que décoratrice d’intérieur pour des clients. J’ai toujours trouvé cette diversité très inspirante.

Quel type de travail produisez-vous habituellement et que cherchez-vous dans vos collaborations d’un point de vue purement créatif ?

Dans le cadre de mes propres collaborations et photographies, je dirais que l’engagement et la créativité sont indispensables pour pouvoir réfléchir librement. Selon moi, il faut oser un peu pour évoluer et s’épanouir dans ce que l’on fait.
Maintenant, j’attends avec impatience des collaborations éditoriales et des séances photo créatives avec de merveilleux photographes. La pandémie de coronavirus a créé un besoin encore plus prononcé de collaborations amusantes, créatives et étroites !

Styliste: Camilla Krishnaswamy (photo: Idha Lindhag). Photographe: Sanna Lindberg.

Pour en savoir plus sur styliste Camilla Krishnaswamy, cliquez ici: site Internet, Instagram.
Photographe Sanna Lindberg: site Internet, Instagram, agence.