Loading...
You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

LINUM rencontre; Jesper Tillberg.

Ces dernières années, LINUM a fait l’objet d’un article dans le magazine de design d’intérieur populaire PLAZA Interiör et en 2021, nous avons reçu son prix d’honneur dans la catégorie durabilité. À une époque où les réseaux sociaux dominent et où les circuits traditionnels doivent de plus en plus se battre pour préserver leur place et leur statut, une rencontre avec le rédacteur en chef de PLAZA Interiör, Jesper Tillberg, semble plus pertinente que jamais.

Jesper Tillberg est le rédacteur en chef chargé de trois titres au sein du groupe PLAZA, en l’occurrence PLAZA Interiör, PLAZA Magazine et PLAZA Deco. Son amour de la forme, du design d’intérieur, du mobilier et de l’expression de la maison lui tient à cœur et il est donc indéniablement l’interlocuteur idéal. Avec les exigences élevées d’aujourd’hui en matière de contenu et de capacité à assurer une expérience de lecture extraordinaire à chaque article, la compétence de Jesper Tillberg en tant que « créateur de journaux » revêt une importance cruciale.

Photographe: Jennifer Glans

Depuis combien de temps travaillez-vous avec la presse et sur quels titres avez-vous eu le temps de travailler au fil des années ?

J’ai commencé à écrire pour Svenska Dagbladet au début des années 90, principalement dans le supplément du vendredi. Depuis lors, en plus d’un certain nombre de programmes radio pour les stations de radio suédoises P1, P2, P3, P4 et de documentaires pour SVT, j’ai au fil des ans été publié dans Dagens Nyheter, Tidningen Vi, Residence, Resumé, et bien sûr dans les différents titres de PLAZA, en l’occurrence Gourmet et PLAZA Magazine, PLAZA Deco, PLAZA Interiör.

Pensez-vous que le rôle des médias a changé depuis que vos débuts dans le secteur il y a près de 30 ans ?

Oui, absolument… À une époque où vous pouvez obtenir n’importe quoi, à tout moment, il devient extrêmement important d’avoir un « ami » en qui vous ayez confiance et qui puisse « guérir » le présent et la sélection de toutes les expressions, actualités, impulsions et tendances.  Nous vivons également dans une époque très fragmentée, avec des éléments courts, des « flashs » rapides et des flux au rythme effréné. Cela a transformé le rôle des médias, certains comblant désormais un besoin d’expression directe et rapide, tandis que d’autres, les magazines par exemple, en comblent un autre.

Pourquoi les magazines physiques sont-ils toujours importants ? Quel rôle jouent-ils ?

Bien sûr, le dynamisme du réseau comble un besoin important, mais les achats sur Internet créent également un autre besoin chez de nombreux consommateurs, une aspiration au calme. Où les articles choisis, une fois emballés, sont triés tranquillement, pendant que récits et contextes offrent un moment précieux de la vie quotidienne. C’est là qu’interviennent les magazines, notamment ceux de mon domaine, le design.

Aujourd’hui plus qu’auparavant, les magazines nous offrent un moment supplémentaire sur le canapé, ce n’est pas seulement un certain nombre de feuilles de papier que vous achetez mais un moment unique, pour vous faire plaisir. Bref, une expérience positive de temps libre dans le domaine qui vous plaît, la décoration d’intérieur par exemple. Je pense que les médias sont de plus en plus polarisés. D’un côté l’hyper-rapidité, de l’autre la narration luxueuse, en mots et en images. Où les magazines représentent ce dernier aspect. Le magazine joue aussi le rôle d’un ami, de quelqu’un en qui vous avez confiance. Ma « formule » personnelle pour confectionner un magazine, c’est un mélange alliant 70% de choses connues et prévisibles, et 30% d’expériences surprenantes.

Parlez-nous de votre intérêt pour la décoration intérieure ? De quoi rêvez-vous en termes de décoration intérieure en ce moment ?

J’aime la décoration intérieure parce que les meubles et accessoires ne sont pas principalement une collection d’objets ingénieusement construits que nous utilisons dans nos maisons, mais parce qu’ils racontent quelque chose au sujet de nous-mêmes, de qui nous sommes, de nos rêves. De plus, la décoration intérieure reflète une époque au même titre que le cinéma, la musique ou l’art.

Nous sommes proches de l’été, et je rêve de textiles. C’est un moyen exceptionnellement propice, et souvent peu coûteux, de transformer une pièce. Vous n’êtes pas obligé d’acheter un nouveau canapé, vous pouvez le rénover. En un clin d’œil, toute la pièce, peut-être même la vie entière, est renouvelée. J’ai construit un siège pour l’entreprise de meubles Massproductions pendant la Semaine du Design de Stockholm. J’ai donné le fauteuil à mon père. Il l’a emmené à Fårö et maintenant je veux l’étoffer avec un tissu, à la fois pour imprégner d’une sensation de douceur et pour donner de la couleur à la pièce de sa maison d’été.

À quoi aspirez-vous pour le prochain numéro de PLAZA Interiör ?

Récemment, nous avons eu l’occasion de réaliser deux interviews uniques dans PLAZA, l’une avec la designer star Patricia Urquiola, et l’autre avec le réalisateur bien connu Pedro Almodóvar. Je savais qu’ils aimaient leurs travaux respectifs et qu’Almodóvar a utilisé les designs d’Urquiola pour ses films et sa propre maison. Cela m’a donné l’idée de fusionner les deux profils et de créer quelque chose d’inattendu, de parler cinéma avec Patricia et décoration intérieure avec Pedro. Cela a suscité un enrichissement mutuel qui s’est avéré passionnant ! J’aimerais refaire quelque chose comme ça, dans le but de trouver des sources de créativité intéressantes qui puissent inspirer les lecteurs.

Quelles sont les trois grandes tendances du moment, à votre avis ?

  1. La diversité des couleurs ! Je pense que nous osons plus en termes de couleurs et que nous associons les couleurs de manière plus excitante et dynamique qu’auparavant.
  2. Le multifonctionnel ! Dans le sillage de l’après-pandémie, nous continuerons à concevoir la maison comme une scène de vie où les meubles et les pièces remplissent plusieurs fonctions en même temps. La table à manger est tout autant un bureau, le lit n’est pas seulement un lieu de couchage mais parfois aussi un lieu de travail. Cela crée des intérieurs qui répondent à plusieurs besoins à la fois, avec des fonctionnalités aménagées de manière intelligente et esthétique.
  3. « La magie se trouve dans le mélange ! », ai-je l’habitude de dire lorsque j’élabore le magazine, cela s’applique également à nos maisons. Je pense que la maison en tant qu’élément uniforme cédera la place à la mixité personnelle. Personnellement, je pense que le mot « éclectique » est dépassé, mais que la maison éclectique va atteindre un second souffle créatif. Ce sera passionnant.
L’annonce de LINUM dans PLAZA Interiör.

LINUM vous offre PLAZA Interiör.

Pour une durée limitée, LINUM propose un numéro exclusif de PLAZA Interiör. Début mai, il accompagnera nos commandes gratuitement sur www.linumdesign.com et dans notre magasin Karlavägen 64 à Stockholm.