Loading...
You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Papini & Graunbøl interprète LINUM; 1

LINUM a rencontré la photographe reconnue Andrea Papini ainsi que la styliste de REVOLVER et directrice de création Marie Monrad Graunbøl dans l’impeccable hôtel The Audo à Copenhague.

Nous avons fait le plein d’inspiration, juste à temps pour le final de notre grande campagne de promotion sur les housses de coussins. Marie Monrad Graunbøl est une styliste reconnue, directrice de création chez le danois REVOLVER. Andrea Papini est une photographe qui a travaillé aux côtés des plus grands spécialistes nordiques de la décoration intérieure ainsi que pour des grands noms tels que H&M HOME et le magazine ELLE. Dans le cadre de cette rencontre à l’hôtel The Audo, nous avons eu le plaisir d’écouter Marie nous parler de stylisme, de la gamme LINUM et des raisons pour lesquelles nous sommes si attirés par le cocooning.

Dites-nous Marie, pourquoi avoir choisi l’hôtel The Audo pour cette session de photographie?

Je souhaitais faire passer une sensation de quiétude, de havre de paix. Sa palette de tons chauds et sa décoration qui fait la part belle à la pierre, le bois et d’autres matériaux naturels renforcent cette sensation et se marient bien aux produits LINUM. J’aime également l’ambiance internationale de cet hôtel, il pourrait presque se trouver n’importe où dans le monde, même si on y retrouve tout de même ce cachet typiquement nordique. Nous vivons des moments un peu particuliers, où on ne peut plus voyager aussi librement qu’avant, mais où on a besoin d’inspiration, peut-être même plus encore qu’auparavant. Il y a beaucoup d’endroits proches de nous, mais auxquels on n’a pas encore prêté attention, et qui peuvent nous inviter à la créativité.

Quelle est votre première impression des housses de coussin LINUM?

J’aime le fait qu’elles soient plutôt robustes, qu’elles ne paraissent pas fragiles. Leur aspect classique les rend polyvalentes, ce qui est agréable quand on souhaite les utiliser dans différentes pièces et dans différents contextes (et si on veut qu’elles gardent leur attrait au-delà des modes !) Personnellement je suis très exigeante dans mes achats, je ne veux pas investir d’argent dans quelque chose dont je vais me lasser rapidement. Du point de vue de l’environnement, ça a du sens de choisir tout de suite le bon produit, et de le garder longtemps.

Quel style aviez-vous en tête?

Les mots-clés étaient simplicité et cocooning, un terme développé par des pionniers du design au début des années 80. Ce mot décrit le désir de rester à la maison, de fuir la complexité de la société moderne. Il évoque aussi un sentiment de sécurité et de légèreté qu’on ne peut connaître que dans un environnement familier. Même s’il est bien établi dans les domaines du marketing, de la psychologie et de la sociologie depuis des décennies, le concept de cocon semble plus pertinent que jamais, à la fois en tant qu’état quasi-vivant et en tant que métaphore d’un état d’esprit collectif. Nous ressentons ce besoin, et c’est ainsi que j’ai voulu représenter un lieu qui émane la sécurité, la légèreté et la préservation de soi.

Ici chez LINUM, nous utilisons souvent les termes suédois, tactile et utile ; d’après vous, sont-ils présents dans notre gamme?

Oui, bien sûr ! Les textiles sont délicats et c’est important pour le bien-être de les choisir doux au toucher et agréables à utiliser.

Quels seraient vos trois meilleurs conseils en termes de décoration et d’aménagement?

1. Faites appel à votre intuition. Quand vous décorez ou que vous créez un tableau, vous devez sentir au fond de vous que ça colle.
2. Donnez du rythme ! Mélangez les formes, les tailles et les couleurs, mais faites en sorte qu’elles se répètent. Si vous avez un élément brun quelque part, ne le laissez pas tout seul !
3. Soyez ouvert(e) aux autres cultures, aux autres formes d’art, aux autres personnes et aux autres modes d’expression. Vous ne pouvez tout simplement pas réussir sans curiosité ni tolérance.

A propos de l’hôtel The AUDO

L’équipe d’architectes de The Audo, sous la direction de Jonas Bjerre-Poulsen, fondateur de Norm Architects, et de son partenaire Peter Eland, a transformé un bâtiment commercial désaffecté en complexe ultra-moderne au cœur du nouveau quartier de Nordhavn à Copenhague. L’immeuble est l’un des plus anciens du quartier et en hommage à cet héritage historique, Norm Architects a choisi d’en conserver la façade. À l’intérieur, le bâtiment évoque la maison d’un collectionneur, avec tous ses objets soigneusement choisis.

« Je souhaite que The AUDO devienne un point de référence en matière de rencontres dans le milieu de la culture pour les jeunes et les créatifs. À l’international, j’espère que nous pourrons contribuer à forger de nouvelles manières de penser pour ce qui est de mélanger travail, vie et voyages. »

Jonas Bjerre-Poulsen, fondateur de Norm Architects